Rubriques

Tunisie 2011 : nouveaux visages de la Révolution - samedi 14 janvier 15h - Maison Cantonale Bx

impression imprimer cet article

mardi 3 janvier 2012, par adrien martinez Partager envoyer par mail envoyer par mail

C’est arrivé. Un coup de dé, les tyrans tombent. De l’autre côté de la Méditerranée, Mohammed Bouazizi se donne la mort, et c’est l’étincelle. Un martyre qui situe l’événement politique dans un angle mort des pensées révolutionnaires.

Par son originalité le processus révolutionnaire tunisien bouscule les théories, réinvente les pratiques, et contre les geste timides, pose la puissance de l’acte politique. Peut-être n’avons-nous rien vu venir parce que nous ne regardions pas au bon endroit ?

Peut-être notre portrait-robot du sujet révolutionnaire nous a-t-il induit en erreur ?

La classe ouvrière qui fait irruption sur la scène politique tunisienne et mondiale le 14 janvier 2011 a un air différent de celui que nous attendions, un autre visage : elle est jeune et elle maîtrise les réseaux sociaux virtuels davantage que la réunion de cellule, elle est femme - parfois voilée et parfois non, elle est en colère et extrêmement politique, plus désespérée que disciplinée, bordélique et créatrice : révolutionnaire en somme.

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0